La jeune d’origine sénégalaise Gaissiri DIA 25 ans nous parle de son parcours de la France au Sénégal pour installer son cabinet en passant par l’Angleterre. Elle vient de lancer « WAALAM » la première plateforme de financement participatif basée sur le système des ROYALTIES du continent Africain.

Bonjour DIA Gaissiri, quel est ton parcours ? 

Bonjour, à l’âge de 18 ans après obtention du BAC, j’ai décidé d’aller en Angleterre pour parfaire mon anglais et acquérir de l’expérience professionnelle. Après deux années passées en Angleterre, je suis rentrée poursuivre mes études en France . Après l’obtention de mon MBA en financial market en école de commerce, j’ai travaillé pour des entreprises Françaises et Anglaises. Tout récemment j’ai réalisé un stage en tant que trader junior dans une entreprise anglaise qui trade des matières premières. A la suite de ce stage le service RH m’a proposé un poste de trader middle office que j’ai refusé car je voulais créer ma propre société et ainsi participer au développement économique du continent Africain.

Parle nous de ta nouvelle société

C’est un cabinet de conseil que j’ai ouvert en Mars 2016. Le cabinet se nomme World Trade Consulting; Il est basé à Dakar et à Paris. Nos experts conseillent et travaillent pour les entreprises du secteur public et privé afin d’apporter une aide efficace et des informations stratégiques.

Tu as lancé également une plateforme de financement participatif, c’est quoi sa particularité ? 

wallam

Oui effectivement j’ai lancé avec mon équipe qui est notre cerveau Fallou Niang notre CTO , Mr Diawara au développement stratégique et commercial et Mr Faye analyste Financier une plateforme de financement participatif (crowdfunding) ce 3 Octobre 2016 qui s’appelle WAALAM. « WAALAM »  qui signifie en peul « aide moi » est une plateforme basée sur le système des ROYALTIES. Le «royalty crowdfunding» ou partages de recettes est une forme très récente de financement participatif. Elle permet aux entreprises de partager les futurs profits avec le public en contrepartie d’un financement immédiat. C’est un modèle qui aide les jeunes entrepreneurs et qui met en avant l’investissement en Afrique.

Comment se font les sélections des projets ?

D’abord les candidats peuvent envoyer leur projet en remplissant le formulaire sur la page facebook ou sur le site, nous avons voulu simplifié au maximum. Ensuite les projets sont présélectionnés , analysés par le cabinet d’expert World Trade Consulting avant le lancement du Crowfunding.

Et pour les projets qui auront bénéficié de financement, y a t il une aide particulière ?

Notre cabinet accompagne dans le développement stratégique toutes les startups ayant bénéficié d’un financement entre 3 à 5 ans. Aujourdhui nous comptons également parmi nos partenaires des entreprises privées , et des fonds d’investissement. Nous sommes sur le point de finaliser d’autres partenariats. Notre but promouvoir la créativité, l’innovation des jeunes ambitieux qui ont pour seul but de faire de l’Afrique un continent émergent et de startup.

Merci DIA Gaissiri et bonne chance pour la suite.

La page facebook : waalam
le site internet : www.waalam.com