La jeune Monique Elysée nous parle de son magazine Passeport qui est le guide touristique de référence en Afrique dans lequel elle met en avant les atouts de l’Afrique, ses richesses, sa culture, ses sites.

Bonjour Monique Elysée, parle nous de ton parcours

je m’appelle Monique Elysée, je suis nigérienne, j’ai fait mes études au Niger, je suis titulaire d’une licence en finance banque et d’une maîtrise en management marketing. Je suis responsable commerciale dans une société de gestion et d’intermédiation en bourse depuis 2011, je suis coach en intelligence financière également.  Je suis la directrice de Kamfas consulting ,la fondatrice et directrice de publication depuis 2014 du magazine  Passeport.

Kamfas consulting, parle nous en un peu plus ? 

kamfas consulting qui signifie cabinet boussole en Haoussa, sous la forme SARL a été crée en décembre 2014. Nous avons plusieurs activités dont l’édition de magazine panafricain passeport . Passeport est un guide touristique par excellence pour un étranger, Il est imprimé par trimestre en 4000 exemplaire et est disponible en format passeport comme l’indique son nom qui est facilement transportable.

passeport-complet-1

En 2015 avec un partenariat avec le groupe Asky. Passeport est disponible dans 23 pays d’Afrique a savoir les destinations desservies par Asky airline. Passeport met en valeur les richesses et la culture des pays africains. Passeport valorises les « langues » grâce a la rubrique lexique du pays , dans passeport vous trouverez les recettes pays, les numéros utiles et urgent, les lieux de loisir et bien évidement le plan de chaque ville.

Quel est ton business model ? 

J’ai comme partenaire des annonceurs qui sont des acteurs commerciaux du tourisme comme les restaurants, hôtels, les agence de voyage et les compagnie aérienne, la téléphonie mobile également.

Comment t’es venue l’idée de ce projet ?

C’est dommage mais c’est une frustration que j’ai transformé en cash. En 2010 un Monsieur débarqua au Niger avec l’idée d’un annuaire d’entreprise destiné à un hôtel sur place, son magazine n’a jamais vu jour mais pire il a escroque des clients à travers mes relations. 4 ans plus tard étant passionnée du tourisme et convaincu par le projet abandonné par le Monsieur, j’ai repris et élargi l’offre de base et apporter de la valeur ajoutée.  J’ai inséré gratuitement les client escroqués à l’époque dans la première édition. Des débuts difficile mais la détermination et l’endurance étaient au rendez vous.

Quels sont les problèmes que tu rencontres et comment tu parviens à les surmonter ?

C’est principalement le manque de moyens, c’est qui nous à déjà poussé à réfléchir sur un format 12/7,5.
Aujourdhui,  nous sommes qu’une équipe de 3 personnes: la directrice de publication , le rédacteur en chef et une commerciale. Ce qui fait que quelque éditions étaient imprimées en retard au début. Mais avec l’exigence des clients, des fois nous imprimons que pour les pays francophone pour éviter ce retard . Parmi les solutions à nos problèmes nous avons également pensé à la mobility solution avec e-passeport en cours car nous sommes convaincu que toute résistance sera inutile au 21 eme siècle en ce qui concerne le numérique

Quelle est ta vision à long terme

Puisque vous me permettez aussi de me projeter dans le temps cela me rassure, ma vision c’est que dans 4 ans dans chaque pays africain je détiendrais également des clients, des acteurs commerciaux du tourisme avec e-passeport ainsi j’aurai crée 3 emploie au moins dans chaque pays. Et ainsi je participerai à réduire le chômage avec ma toute petite contribution.

e-passport afrique

Quels conseils peux tu donner à ceux qui désirent se lancer dans un projet entrepreneurial

Quoi que vous rêvez soyez d’abord prêt à en payer le prix, rien n’est simple. Mais aussi « rien de grand ne s’est réalisé dans la vie sans passion » avec l’amour de ce que l’on fait tout devient simple je pense.

Mon conseil sera d’aimez vos rêves épousez les et faites chaque jour quelque chose pour eux.

Pour la contacter moniqueelysee@yahoo.fr
yali niger