Les 3 villes de Sangmelima, Limbe et Douala disposent chacune d’un centre de formation professionnelle d’excellence.

Ces centres de formation dotés d’équipements ultramodernes ont tous été inaugurés la semaine dernière par le Premier ministre camerounais. La construction avait en effet démarré en 2013.

Ces centres permettront de former, sur des cycles courts, des centaines de jeunes Camerounais. Outre la construction des trois centres de formation, le projet comporte la fourniture et l’installation des équipements dans les différents Centres ; l’envoi des experts coréens au Cameroun; la formation des personnels administratifs et des formateurs des centres en Corée; la fourniture du matériel didactique et le développement des programmes de formation pour les quatorze spécialités ci-après : la réparation des appareils électroniques, la mécanique automobile, la mécanique générale, la menuiserie, la bureautique, la beauté, la couture et le stylisme, le multimédia, la soudure, la plomberie, l’électricité, la bureautique, le froid et la climatisation, l’hôtel et le tourisme.

Fruit de la coopération avec la Corée du Sud, ces structures, qui ont coûté 24 milliards de francs Cfa, permettront «l’amélioration de l’offre quantitative et qualitative de la formation professionnelle, en vue d’une insertion réussie des jeunes et des chercheurs d’emplois», soutient le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Zacharie Perevet.

BRM