Kunmi Otitoju 30 ans est une entrepreneur nigérianne dans la mode, fondatrice de Minku y a seulement 3 ans qui est en expansion rapide,elle eut l’idée de faire des sacs, des portefeuilles et autres accessoires de mode pour hommes et femmes qui sont un mélange de Aso-oke, un tissu tissé à la main par le peuple Yoruba du Nigeria et des tissus occidentaux. « L’optimisme m’a aidé à aller très loin. Si vous combinez une disposition optimiste avec la recherche et le travail acharné, vous pouvez faire de très grandes choses. » « L’Afrique était un peu en retard pour le jeu de luxe, mais nous sommes entrain de rattraper ». « Comme tout autre entrepreneur, je eu quelques moments de découragement. Mais de nombreuses bonnes opportunités sont également apparues, parfois de façon inattendue, et elles sont de celles qui ont aidé Minku à croître. Donc, je travaille dur sur les produits et le marketing, mais je l’ai aussi appris que la sérendipité fait partie de l’esprit d’entreprise. »

11401207_966525136725440_3536307608882016175_n
Elle est titulaire de deux diplômes d’informatique – un baccalauréat ès sciences à l’université de Howard et d’une maîtrise ès sciences à Virginia Tech . Mais son premier amour était l’art. Lorsqu’elle était élève à l’école secondaire à Lagos, elle a remporté le prix des Beaux-Arts chaque année durant 3 ans successifs.

Minku-Ft

Ayant déménagé aux États-Unis quand elle avait 17 ans, puis en Europe à l’âge de 25, Otitoju se trouva profondément empêtrée dans la culture occidentale. Otitoju sur la préservation de son identité nigériane et désireuse de propager la culture nigériane, elle eut l’idée de faire des doublures des sacs en cuir de haute qualité avec Aso-oke, un tissu tissé à la main tissée par le peuple Yoruba du Nigeria.

FW2014MinkuPoster3

En 2011, après avoir travaillé chez Goldman Sachs et quelques autres sociétés, Otitoju créa Minku qui est aujourd hui en expansion rapide et a fini par gagner la confiance des gens.

Source: Forbes