Cosmas Maduka, Le mécanicien africain qui a transformé $1 en $500 million

Cosmas Maduka est connu aujourd’hui en tant que CEO\CHAIRMAN de COSCHARIS GROUP et distributeur de BMW au Nigeria.
Mais comment en est -il arrivé là?
Apres avoir perdu son père à l’âge de 4 ans, le petit Cosmas était obligé de vivre chez ses grand parents car sa mère ne pouvait plus le nourrir avec ses 3 autres frères. Un peu plus tard, son oncle lui propose d’être apprenti mécanicien ce qui n’a pas été chose facile car les autres le ridiculisaient en disant qu’il ne pouvait rien apprendre dans la vie. Son oncle n’ayant pas de maison, le petit Cosmas était oblige de passer des nuits dans le magasin.
A l’âge de 14 ans, son “BOSS” avait tellement confiance aux capacités du petit Cosmas qu’il lui proposa d’aller travailler dans une de leur branche. Pendant tout ce temps, il n’y avait aucun contrat liant son oncle et lui ce qui va plus tard être très fatal pour lui, ou peut-être le début de sa réussite dépendant de l’angle sous lequel vous voyez les choses. En 1975, il décide d’aller à une retraite chrétienne pour prier et son oncle n’ayant pas apprécié se débarrasse donc de lui en lui laissant $1(200 Naira) en poche. Il utilise donc ce capital pour aider son frère à vendre de pièces de voitures en détail ce qui ne va pas durer longtemps car son frère et lui avaient des perceptions différentes. Et là, il perd encore son opportunité mais repart avec $1.5 (300 Naira) cette fois-ci. ” Je ne sais pas pourquoi j’ai autant de confiance, mais la vérité c’est que ma mère m’a toujours encourage” .
Cosmas décide donc de vendre des pièces de motos avec son capital et en une semaine seulement il passa de 300 Naira à 3000 Naira. ” Je vendais toutes les marchandises et je repartais la même nuit pour la ville pour en acheter encore” disait-il. A 19 ans il se fait gruger en voulant faire de l’importation et la encore de plus il perd la majorité de son gain et son magasin se ferme.
Il prend donc une balance qu’il avait reçue en cadeau et se promène dans toute la ville. Tous ceux qui voulaient savoir leur poids devait payer 10 Naira. Sa femme pleurait tous les jours quand elle pensait à ce que son mari devait faire pour réussir. Avec les revenus de la balance, il crée une autre entreprise avec un ami du nom de David, puis il ouvre sa propre entreprise COSCHARIS qui prend de l’envol en 1982 quand le gouvernement décide de lui donner une licence d’import-export car son travail était excellent. il termine ses études de Docteur en Business au Nigeria, et reçois plusieurs distinctions et nominations en tant que directeur dans plusieurs entreprises.

Il vaut aujourd’hui 1MILLIARDS DE DOLLARS.

Source: lentrepreneuriat