Le pays produit plus de 1,5 million de tonnes de tomates par an, dont quelques 900 000 tonnes finissent dans les décharges en raison de la faible capacité de transformation. Alors que le Nigeria importe, dans le même temps, plus de 300 000 tonnes de double concentré de tomates, essentiellement de l’Asie.
L’usine de transformation de tomates lancée par Dangote devrait contribuer à relancer la filière tomates et à créer des emplois dans le nord du Nigeria, où la pauvreté et le chômage ont fait le lit de la secte islamiste Boko Haram.

En effet, l’entrée en activité de la Dangote Tomato Processing Factory (DTPF), une unité de transformation lancée par le tycoon absorbera leur production. Dotée d’une capacité de transformation de 1200 tonnes/j, l’infrastructure qui est décrite comme la plus grande usine de son genre en Afrique, constitue une aubaine pour la région estime Ashwin Patil un des ingénieurs agronomes de la compagnie. «Nous pratiquerons les prix standards avec les producteurs qui nous fournirons. Aussi notre usine contribuera-t-elle à assurer une certaine stabilité des prix de la denrée. Nous les aiderons également en leur enseignant les techniques culturales susceptibles de booster leur production.» a-t-il affirmé.

11813462_997980370246583_7445041181678825943_n

Pour le Dr Niyi Odunlami, consultant à la Staple Crop Processing Zones (SCPZ), une des divisions du ministère nigérian de l’agriculture, l’installation de l’unité de transformation constitue la meilleure incitation à la culture de la tomate dans la région. En effet, il estime que l’infrastructure participera à la professionnalisation de la filière et pourrait à terme contribuer à assurer l’autosuffisance du pays en ce qui concerne la tomate.

Les agriculteurs devraient, en effet, vendre leur production au groupe Dangote à 700 dollars par tonne contre 350 dollars par tonne actuellement. « C’est un partenariat gagnant-gagnant. Nous aurons un prix qui nous permettra de rivaliser avec le double concentré de tomate importé alors que l’agriculteur bénéficiera d’un prix très encourageant », a déclaré Sani Dangote, vice-président de Dangote Group et frère d’Aliko Dangote.

11822390_998354360209184_3452778138625846806_n

Source: AgenceCofin