Afate Kodjo Gnikou du Woelab a ravi le 1er prix de l’innovation technologique pour avoir concu l’imprimante 3D W.Afate à partir des déchets électroniques.

L’ingéniosité africaine récompensée à Barcelone en Espagne. Le 1er prix de l’innovation technologique a été décerné à Afate Kodjo Gnikou du Woelab, jeune togolais de 33 ans qui a conçu l’imprimante 3D W.Afate devant 36 autres finalistes. Cette imprimante avec comme symbole le «W» pour WoeLab, un hackerspace en Afrique de l’Ouest, est faite de matériel de récupération locale et des déchets électroniques. Elle se prévale jusqu’ici la plus écologique de toutes les créations similaire.La 10ème conférence internationale du Réseau des laboratoires de fabrication numérique (FabLab) s’est tenue du 2 au 8 juillet à Barcelone en Espagne. Elle a rassemblé 250 Fablabs issus de 40 pays qui ont présentés des technologies innovantes, accessibles et susceptibles de «révolutionner la façon dont nous fabriquons presque tout » dans le monde, à en croire les propos du président américain Barack Obama.

Il connait cette réussite du fait que de tout temps son rêve a été de « donner de l’espoir aux jeunes et de montrer que l’Afrique possède une place sur le podium des inventeurs et du marché mondial de la technologie».

Lors de la 4ème édition du Carrefour des possible Afrique tenue en novembre 2013 à Abidjan, Afate Kodjo Gnikou a marqué les esprits figurant parmi les 10 projets d’usages innovants des TIC en Afrique de l’Ouest. Sa création la 3D W.Afate Printer a obtenu le 1er prix de la meilleure innovation technologique lors du sommet Africain de l’innovation en février 2014 au Cap Vert.

Une campagne de financement savamment menée lui a permis de rassembler 3,8 millions de Fcfa pour aller jusqu’au bout de son projet. Il veut mettre à la portée de tous son imprimante 3Dm et la commercialiser à hauteur de 100 dollars.

Son invention vient à la suite de celle du kényan Anthony Mutua. Il a conçu des chaussures qui permettent de recharger son téléphone en marchant. Le camerounais Arthur Zang vient de mettre sur pied le CardioPad remportant le Rolex Awards. Actuellement son CardioPad est fabriqué en Chine.

Source: fluxecoafrique